La réforme foncière à Madagascar: une trajectoire mouvementée.

PERRINE BURNOT

Conférénce de IED Afrique
Depuis quelques années, il a été noté l’accélération du phénomène de concentration de larges superficies de terres entre les mains d’investisseurs privés. Ce phénomène connu sous différents noms « accaparement de terres », « acquisitions massives de terres », appropriation de terres à grande échelle », etc. a été à l’origine de beaucoup de conflits et a pris des proportions inquiétantes avec des conséquences sur toutes les catégories dont les femmes. Devant une telle situation les femmes s’attèlent à faire entendre leur voix et certaines se sont illustrées par leur engagement.

Retour haut de page